Olivier Boisgard champion de France de judo !

  • 23 July 2014
  • jml

Voilà une performance qui ne risque pas de passer inaperçu. Olivier Boisgard, licencié depuis cette saison au Judo-club de Carquefou, vient de remporter son quatrième titre consécutif de champion de France de judo adapté (judo pour personne en situation de handicap mental ou psychique).

La compétition se déroulait du 4 au 6 juillet à Paris, dans la mythique halle Georges Carpentier. Le jeune homme de 28 ans, qui avait déjà remporté les trois éditions précédentes en - 60 kg, a donc récidivé, mais non sans crainte. « On ne peut pas deviner à l'avance si l'on va gagner ou non », affirme celui qui est également passé par le Judo-club de Nantes et le Judo-club Malakoff de Nantes. « Plus les tours passaient, plus c'était technique », ajoute-t-il.

Ce qui a sans doute fait la différence, c'est le travail réalisé en amont du jour J. « Olivier a bénéficié d'une excellente préparation au sein du Judo-club de Carquefou, explique Sylvain Gaudou, son entraîneur depuis près de 16 ans. Il faut d'ailleurs remercier Roger Pilly et ses professeurs. Il a été pris en main et intégré. C'est un plus. Un grand merci au club. »

Avant les combats, le maître mot était « la prise de plaisir, explique Sylvain Gaudou. Il fallait qu'il trouve le déséquilibre. » Pari réussi. Les combats ont été expéditifs, la majorité d'entre eux durant vingt secondes tout au plus. Le quadruple champion de France effectuait même deux Wazari en finale (équivalent Ippon).

Ces succès poussent le Carquefolien vers de nouveaux horizons. Ainsi, en 2013, Olivier Boisgard a participé à un tournoi international en Hollande. Pour sa première au sein du groupe France, il a décroché une belle troisième place.

Mais au-delà des performances remarquables de l'individu, Sylvain Gaudu y voit une réussite totale de l'éducation par le sport. « Comme quoi, le sport peut modifier les comportements. »

Nouvel objectif désormais : passer la ceinture noire. « Il en a pris le pari avec Lucie Décosse (championne olympique de judo) lorsqu'il l'a rencontrée. Il en est capable. » Affaire à suivre.

Source : Ouest France du 22 juillet 2014

Catégorie: