Judo

Ecole de judo

Les enfants peuvent s’éveiller au Judo à partir de quatre ans. Pour les plus jeunes, le rythme est d’un cours par semaine. Cela permet aux enfants de travailler leur motricité autour des techniques au sol et de l’apprentissage des chutes.

Les techniques de projection sont introduites progressivement au cours des années suivantes et les enfants peuvent passer à deux entrainement par semaine s’ils le souhaitent. 

Chaque enfant est accompagné tout au long de sa progression, avec un parcours technique et compétition varié. L’objectif est que chacun puisse s’épanouir à son rythme au sein de son groupe.

 

Professeurs : 

 

 

La compétition

Pour les cours adultes, des cadets aux vétérans, un panel large de cours permet également à chacun de s’épanouir en fonction de ses envies.

Certains cours sont purement technique, très adaptés à une découverte ou à une reprise du Judo. D’autre sont exclusivement axés compétition, pour répondre à toutes les attentes.

Qu’il s’agisse des cours adultes ou enfant, la simplicité et la bonne humeur sont toujours de mise avec nous !

Histoire du judo

En observant les branches chargées de neige et voyant les plus grosses casser sous le poids de l’agresseur naturel et les plus souples s’en débarrasser en pliant, un moine japonais fit le constat suivant : le souple peut vaincre le fort.
S’inspirant de cette observation et des techniques de combat des samouraïs, Jigoro KANO posa en 1882 les principes fondateurs d’une nouvelle discipline : le Judo, littéralement « voie de la souplesse ».

En proposant un développement physique, moral et spirituel, le Judo permet aux judokas de s’épanouir en harmonie avec eux-mêmes et surtout avec les autres.

En France, le judo apparaît dans les années trente, mais il se développe surtout après la deuxième guerre mondiale sous l’impulsion de Maître KAWAISHI et de Paul BONET-MAURY, président-fondateur de la Fédération Française de Judo en décembre 1946.

Franchi en 2003, le cap des 580 000 licenciés place désormais la FFJDA comme la troisième fédération « olympique » en France. Cette réussite est l’histoire d’une passion partagée depuis toujours par tous les acteurs du Judo français, dirigeants, professeurs et pratiquants dans le respect des valeurs morales conformes à l’éthique du Judo.